French Wrestling Zone
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Aller en bas
Big Vechau
Big Vechau
GM of Destiny
GM of Destiny
Team/Clan : REBELION
Messages : 3071
https://www.frenchwrestlingzone.com

DTN #10 - Pace Salute Empty DTN #10 - Pace Salute

Jeu 2 Juin - 12:56
Pace Salute  
-  


Nous sommes en toute fin de soirée pile au moment où DESTINY s'apprête à baisser le rideau et laisser les fans retrouver leur chez soit, alors que le dernier match vient de prendre fin, l'écran géant s'allume subitement. Une image qui nous montre nul autre que Randy Orton gagnant l'Hôtel dans lequel il est logé se présente à nous. La Vipère avance vers le Hall d'entrée où il accède rapidement à l'ascenseur, son étage atteint, il en sort et prends sans plus attendre le chemin menant à sa chambre dans laquelle il entre en ne manquant pas de fermer la porte derrière lui. Comme nous pouvons le voir à l'image, Orton jouit d'une chambre assez luxueuse et qui plus est avec une terrasse privatisée, lieu où il se rends aussitôt afin de profiter de la vue paisiblement. Seulement, alors qu'il prends quelques minutes bien à lui, profitant du calme et de la tranquillité, Randy se fait directement attraper par l'arrière des mains d'un homme qui tente de le maitriser, aidé par deux autres hommes dans sa tâche. Le lutteur tente tant bien que mal de se débattre et parvient même à se relever pour assener quelques coups bien placer mais en vain, ses agresseurs sont trop nombreux. Une salves de coups de pieds et adresser au Legend Killer qui ne peut que subir l'assaut jusqu'à ce qu'il se stop, les hommes le maintenant toutes fois toujours au sol. C'est alors que des bruits de pas se font entendre et qu'un autre homme se dévoile. Aux premiers abords on constate qu'il s'agit d'un type d'âge mûr, l'air vraiment pas très amical avec un fort accent Corse quand il adresse quelques mots aux gars retenant Orton avant de s'accroupir vers ce dernier.




DTN #10 - Pace Salute 2022-048




GIOVANI  -  Bon, bon, bon... Je ne suis pas le genre de mec qui aime beaucoup parler, je suis plus dans l'acte si tu vois où je veux en venir ? Si ça ne tenait qu'à moi, ça fait déjà un bon petit moment que tu serais suspendu par les pieds depuis le 13ème sur ton balcon pour te faire coopérer comme je l'entends mais j'ai reçu des ordres et les ordres sont les ordres ! Bref, allons droit au but car mon temps est précieux et j'ai des affaires bien plus importantes à gérer que de m'occuper d'un cas comme le tient, j'ai bien mieux à foutre ailleurs... Quelqu'un m'a envoyé t'adresser un message et cette personne espère sincèrement que tu le recevras  bien comme il faut en lui donnant une réponse favorable. Alors tu es libre de refuser mon petit, après tout qu'est ce qui t'y en empêches hum ? Oui, tu peux envoyer cette requête valser je ne sais où mais dans ce cas là, tu devras y laisser quelques choses en guise de compensation car c'est la procédure tu comprends ? Quand je parle de quelques choses je ne parle pas d'argent mais d'un truc qui te tient à cœur, quelque chose de valeur comme ta maison, ton chien ou un doigt par exemple ? Donc si j'étais toi, je ne ferais pas de chichis et je prêterais l'oreille à ce que je vais te dire maintenant... Tout ce que je veux c'est qu'on trouve un accord, accepte la requête de Se...




Le vieil homme n'a même pas le temps de terminer qu'un crachat de sang lui arrive en plein visage en guise de réponse. Ce dernier s'essui le visage à l'aide de deux doigts, y jette un œil et se tourne vers l'un de ses hommes de mains, au plus grand calme, comme si de rien était.




GIOVANI  -  Pauli, passe moi ton flingue s'il te plait.



Il s'empare de l'arme, la retourne afin de présenter la crosse bien évidence et arme son bras vers l'arrière pour porter une salve de coups dans la figure de Randy qui y perds quelques dents avant de se faire stoper net par une main retenant son dernier geste.  





DTN #10 - Pace Salute 2021-147



SETH ROLLINS - Giovanni, aspetta, aspetta !  Je crois que notre ami à eu son compte et qu'il est dorénavant plus enclin à nous écouter. Bonsoir Randy, comment vas tu ? Pas trop bien à ce que je vois hum ? Tu as une sale mine dit donc, tu as de la chance que je me sois interposé avant que Giovani n'entreprenne de te faire subir l'une de ses tortures dont lui seul à le secret, croit moi, tu y aurais laissé plus que des dents... Enfin bref, là n'est pas la question, je pense que maintenant que je suis en face de toi, les choses deviennent nettement plus clair non ? Bien entendu, cela va de soit... Je suis bel et bien là pour te faire céder à mes attentes, ma demande que tu as rejeté la semaine dernière comme si j'étais un moins que rien et ça, je ne l'ai toujours pas digéré Randy ! Tu m'as manqué de respect en me réservant un traitement qui n'est pas digne envers l'homme que je suis et ça je compte te le faire payer mais pour l'instant, nous n'en sommes pas encore là mais une chose est sûre, je te garantie que tu vas accepter ce match car je m'apprête à te faire une offre que tu ne pourras pas refuser... Avant d'en venir au vif du sujet, laisse moi t'apporter des précisions voire réponses à tes questions si tu préfères et peut être que ça sera plus simple pour toi de comprendre pourquoi tu n'as pas d'autre choix.... Il y a de ça un bon moment, quand j'ai été trahis par Daniel, je devais répondre d'un tas de chefs d'accusations dont viol, séquestration et j'en passe, rien qui donne la joie quoi comme tu le comprends par là et avec autant de casseroles, c'est sûr que je n'aurais jamais pu trouver un employeur comme ça, en claquant des doigts. Le nom de Seth Freakin' Rollins aurait trop été entaché et trop risqué pour toutes entreprises ayant l'envie de me signer... Alors que je rongeais mon frein dans l'attente de mon jugement, un mec s'est présenté à moi comme étant un ami proche d'une personne assez influente qui pourrait me sortir de ce merdier en un rien de temps, effaçant en prime mon casier, comme s'il ne s'était jamais rien passé. J'ai tout de suite cru à une entourloupe avant qu'il me mentionne le nom de cet ami, " Don Balducci ", cela ne te dit rien ? Pas étonnant, tu fais parties d'un groupe qui ne regarde que le bout de son nez et rien d'autre, à quoi je m'attendais ? Berf, Don Balducci est à la tête d'une famille très très influente dans ce pays pour ne pas dire Mafia, tu vois où je veux en venir maintenant ? Oui, il s'agit d'un parrain d'une des familles Corse les plus puissantes et il s'avérait qu'il pouvait donc me blanchir comme neige mais comme tout accord, cela n'est pas gratuit, un service rendu pour un service rendu, c'est comme ça que ça marche. Don Balducci cherchait depuis de nombreuses années à infiltrer le monde du catch car il sait qu'il s'agit d'un domaine qui génère énormément d'argent mais toutes ses propositions ont étés gentiment refusées. Il n'est pas un homme qui aime donner des représailles dans ce genre de contexte car il serait trop facile de le débusquer alors il prenait son mal en patience avant que je ne me présente à lui comme une véritable poule aux œufs d'or et c'est peu de le dire. L'accord était simple, il ferait enlever toutes les charges et plaintes à mon égard en l'échange d'utiliser mon nom pour acquérir divers biens afin de mener ses affaires sans se faire cramer. Ce qu'il y fait ? Je ne sais pas et je ne veux pas le savoir, proxénétisme, blanchissements d'argents j'en sais foutrement rien, tout ce que je sais c'est que je risque en effet de prendre cher si l'on venait à découvrir que je suis en quelques sortes un associé de la mafia mais j'aurais plus à perdre en allant me faire juger comme ça devait être le cas, je n'ai donc pas hésité bien plus longtemps. L'accord fut passé et ma liberté retrouvée !  




DTN #10 - Pace Salute 2021-149




SETH ROLLINS - Depuis, je n'ai plus réellement baigné dans les affaires avec Don Balducci jusqu'à ce que tu fasses le comment vous dites Giovanni ? Le mariol c'est ça ! Là, j'ai rapidement comprit que je ne parviendrais pas à mes fins de mes propres moyens car tu es tellement borné et dans le désir de m'humilier que rien ne t'aurais fait changer d'avis. J'ai donc demandé au parrain qu'il me donne quelques-uns de ses hommes afin de te faire céder sous la pression... Tout ça m'a quand même coûté un fort pourcentage sur mon marchandising mais qu'importe ? L'essentiel et que je sois satisfait et toi, avec une immense épée de Damoclès au dessus de la tête prête à te perforer le crâne à n'importe quel moment si c'est pas beau ça ? Maintenant, Randy, je ne sais pas si tu l'as comprit mais les choses vont se passer comme ça... Tu vois ce contrat ? Tu vas y apposer gentiment et soigneusement ta signature afin que l'on valide ce match qui aura lieu la semaine prochaine où d'ici là, tu auras le temps de te remettre de tous ses coups, j'en suis persuadé, je ne me fait de soucis tu es un grand gaillard HA HA HA ! Si tu n'es pas de cette avis, si tu maintient l'envie de toujours vouloir jouer au plus malin avec moi, alors je demanderais à Giovanni qu'il s'occupe de toi personnellement. Pour info, on dirait pas ainsi mais Giovanni est un ancien flic à la retraite, il connait donc tous les codes pour ne pas se faire chopper et également toutes les techniques de filatures, la preuve, tu n'as même pas remarqué sa présence pendant tout ce temps où il t'observait. Il peut te tomber dessus à n'importe quels moments, quand tu dors, sors ton chien, prends une douche, t'entraine bref, rien n'est impossible pour cet homme que l'on appelle " Le Pitbull " car quand il mord dans un truc, il ne le lâche pas d'une semelle ! Le connaissant, je pense qu'il ira tout d'abord en douceur en commençant par te fracturer quelques doigts, puis un bras, puis l'autre, puis une jambe, puis l'autre etc.... Bref, pas besoin de te faire un dessin, la question qui se pose est souhaite tu m'affronter à Odyssée histoire de régler ça une bonne fois pour toute ou souhaites tu abréger ta carrière en courant le risque de ne plus pouvoir jamais monter sur le ring ? Hmmmm comme dirait mon ami JP, la question est vote répondue non ? Dépêche donc toi de signer avec que je ne perdes patience Randy, tu m'as déjà fait perdre beaucoup de temps et d'argents comme ça...  



Rollins sort donc un stylo de sa poche de costume et le temps à Randy de même que le contrat. Randy se fait prier avant de signer mais finit par le faire au grand plaisir de Rollins qui en sourit jusqu'aux oreilles.




SETH ROLLINS - Bien, très bien, je préfère cela, tu vois quand tu veux ? On se revoit dans une semaine Randy et bien sur, si jamais tu venais à parler à qui que ce soit de ce qu'il vient de se passer ou ce que je vient de t'avouer à mon sujet, j'en serais informé et donc contraint d'agir, inutile de te faire un autre dessin ? Bien, remballé les gars, laissez donc ce pauvre type se remettre de ses émotions... Saluté Randy !  




Seth se sert une coupe de champagne depuis le frigo de Orton avant de s'en aller, portant plus ou moins un toast à cet étrange arrangement.





DTN #10 - Pace Salute Db876lr-945583e8-4170-49bf-aa92-e17c38df1ecb.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzljZmUxMGYzLWM3YjAtNDhkNS04MDViLTNhYzA5MzllMmUxMlwvZGI4NzZsci05NDU1ODNlOC00MTcwLTQ5YmYtYWE5Mi1lMTdjMzhkZjFlY2IucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
MWAHAHAHAHAHAHAH DTN #10 - Pace Salute V19MWAHAHAHAHAHAHAH DTN #10 - Pace Salute V19 MWAHAHAHAHAHAHAH 
DTN #10 - Pace Salute B42437cf3ce54db4547e800dc4da7b565b2b17b6r1-500-230_hq
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum